A l’occasion de la semaine européenne de la mobilité, Gares & Connexions dévoile ses projets en faveur des nouvelles mobilités. Développer une offre de transport multimodale en adéquation avec les territoires et les habitudes locales de mobilité, et faire de ses gares des lieux d’expérimentation, en partenariat avec les start-ups les plus innovantes du marché, sont au cœur de sa stratégie.

 

 

Evolution des rythmes de vie, diversification de l’offre de transports et sensibilité accrue des citoyens aux enjeux environnementaux, les attentes en matière de transport se transforment. Pourtant, il est estimé que 50% des voyageurs se rendant à la gare en voiture résident à moins de 5 km de celle-ci et pourraient donc venir à vélo en 15 à 20 minutes. 
A l’heure où le Gouvernement réaffirme sa volonté de renforcer les mobilités actives dans le quotidien des Français, où les collectivités s’emploient à privilégier les modes de déplacement décarbonés, SNCF Gares & Connexions entend être l’un des moteurs du développement de solutions plus sobres en énergie et non-polluantes. Ancrées au cœur des villes et des territoires, ses 3 000 gares, qui accueillent 10 millions de voyageurs quotidiens, constituent de formidables espaces d’expérimentation. 

Espace multimodal augmenté (EMA) : des gares connectées à leur territoire 

D’ici à fin 2018, SNCF Gares & Connexions aura prototypé sa démarche EMA, visant à faire de la gare un Espace Multimodal Augmenté, en partenariat avec 3 villes : Biganos (33), Anse (69) et Colomiers (31). 

La démarche s’articule autour de trois axes : 

  • Un diagnostic des bassins de gares, des comportements de mobilité des voyageurs, et de l’adéquation des équipements d’intermodalité gare avec leurs besoins ; 
  • Un renforcement des services intermodaux existants, pour une offre à plus forte valeur ajoutée : stationnement sécurisé et adapté à tous les engins (de la trottinette au vélo à assistance électrique), stations d’entretien, points de chargement pour les mobilités électriques, emplacements de covoiturage, etc. ; 
  • Des parcours intermodaux clairs et simplifiés (mobiliers, applications en temps réel, signalétique), visant à promouvoir et faciliter de nouvelles pratiques de déplacement (modes actifs, usages partagés de la voiture…), économes en énergie et faiblement émettrices. 

Une fois la démarche appliquée, l’élévation du niveau de service en gare permet d’accueillir des opérateurs innovants, en partenariat avec les collectivités et les entreprises locales, pour expérimenter de nouvelles offres de mobilité et améliorer encore l’expérience client. 

Le « free floating » investit les gares parisiennes 

Autres configurations, autres expérimentations. Depuis le 16 septembre, les gares de Paris-Lyon et Paris-Est accueillent les nouvelles mobilités en libre-service, à propulsion humaine ou électrique (trottinettes, vélos et scooters) sur des zones de stationnement dédiées. Pour promouvoir ces nouveaux modes de desserte des gares, SNCF Gares & Connexions s’est associé aux start-ups les plus innovantes du marché : 

  • Lime et Bird pour les trottinettes, 
  • Mobike et Ofo pour les vélos, 
  • CityScoot et Coup pour les scooters.

Les expérimentations seront menées jusqu’à la fin de l’année, période durant laquelle les données collectées par les opérateurs via leurs applis mobiles permettront d’étudier l’impact du dispositif sur le comportement des voyageurs. Si ces partenariats contribueront sans conteste à l’atteinte des objectifs du plan vélo de la Ville de Paris et de la future loi d’orientation des mobilités de l’État, ces expérimentations préfigurent également ce que pourrait être la traduction de la démarche EMA dans les grands centres urbains. 

Lime favorise l’insertion avec Aries 

Lime a choisi d’activer toutes les dimensions du partenariat proposé par Gares & Connexions, et de s’engager notamment auprès de l’association Aries, qui met en œuvre depuis 2014 des chantiers multi-services de retour à l’emploi dans les agres parisiennes. Les missions confiées par Lime aux bénéficiaires seraient les suivantes : repositionnement des véhicules mal garés dans les zones de stationnement dédiées, prise en charge du stockage et du rechargement des trottinettes pendant la nuit et, à terme, formation aux opérations d’entretien et de maintenance.

À propos de SNCF Gares & Connexions : 
SNCF Gares & Connexions est née d’une conviction : les gares sont des lieux de vie à part entière, à la croisée des parcours. Poumons des villes, les gares métamorphosent les territoires et facilitent le quotidien de chacun. Accueillir chaque jour 10 millions de voyageurs, visiteurs et riverains appelle un engagement fort pour améliorer toujours la qualité de l’exploitation, imaginer de nouveaux services et moderniser le patrimoine. En 2017, SNCF Gares & Connexions a réalisé un chiffre d’affaires de 1,3 milliard d’euros. Au sein du groupe SNCF, cette direction est autonome, responsable et régulée. Avec ses filiales AREP et SNCF Retail & Connexions, SNCF Gares & Connexions a su développer des savoir-faire spécifiques au service de la vitalité urbaine. Notre mission est de faire de toutes les gares le premier atout des villes et des territoires, au service de tous nos clients : un city booster. 

À propos de Lime : 
Lime transforme la mobilité électrique dans les villes en offrant une option de transport plus écologique, plus efficace et plus abordable qui tient compte de la durabilité urbaine. En s’associant avec les principales parties prenantes locales et en déployant systématiquement une flotte de machines intelligentes, équipées du GPS, de la technologie sans fil et de verrous automatiques, Lime améliore considérablement la mobilité urbaine en permettant des déplacements en ville plus rapides, moins chers et plus sains. Financé par la principale société de capital-risque de Silicon Valley, Andreessen Horowitz, Lime est basé à San Mateo, en Californie. 

À propos de Bird : 
Bird est spécialisé dans les solutions de mobilité électrique pour parcourir le « dernier kilomètre » avec l’ambition d’offrir des solutions de transport abordables et éco-responsables. L’entreprise fournit une flotte de véhicules électriques en libre-service pouvant être géolocalisés via une application sur smartphone. Les Birds offrent aux personnes souhaitant parcourir une courte distance en ville ou leur « dernier kilomètre » depuis les transports en commun jusqu’à leur destination finale, une option innovante, pratique et non polluante. L’entreprise collabore avec les villes dans lesquelles elle est implantée afin de faire de Bird une solution viable et abordable pour les personnes qui y habitent et y travaillent. Fondée en 2017 par Travis VanderZanden, pionnier en solutions alternatives de transport, Bird siège à Venice, en Californie, et connaît une forte expansion aux Etats-Unis et à l’international. Bird a choisi la France comme premier marché international, pour construire le futur des transports. 

À propos de CityScoot : 
Société privée créée en mars 2014, Cityscoot a récemment conclu une nouvelle opération de financement de 40M€, après avoir obtenu 15M€ au cours de l’été 2016. Le Groupe RATP et InVenture Partners se sont associés aux actionnaires historiques de Cityscoot (parmi lesquels la Caisse des Dépôts) et au partenaire stratégique LeasePlan pour financer l’ouverture du service dans de nouvelles villes et amener la flotte à 6 000 scooters à fin 2018. Avec plus de 150 salariés recrutés en CDI en deux ans, Cityscoot est aujourd’hui l’une des startups françaises les plus créatrices d’emplois. L’ensemble de la chaîne technologique nécessaire au fonctionnement du service est la propriété de Cityscoot. Les scooters, les batteries principales et leurs prolongateurs d’autonomie sont fabriqués en Europe (respectivement en Pologne, Allemagne et France). Cityscoot est membre de l’AVEM, de l’AVERE et du Pôle de compétitivité MOV’EO. 

À propos de Coup :
COUP réinvente la façon de traverser la ville. En août 2016, COUP, filiale à 100% de Robert Bosch GmbH, a lancé un nouveau service dans le secteur de la mobilité : des scooters électriques en libre-service. Il permet de gagner du temps en ville et complète avantageusement l’offre de mobilité urbaine existante. Disponibles 24 heures sur 24 dans plusieurs grandes villes européennes telles que Berlin, Paris et Madrid dès l’été 2018, les eScooters sont faciles à trouver, à réserver et à conduire. 

À propos de Mobike : 
Créé en 2015 en Chine, Mobike compte plus de 200 millions d’utilisateurs enregistrés dans plus de 200 villes, réparties dans 13 pays. La société exploite plus de 8 millions de vélos connectés dans le monde entier. Ensemble, les Mobikers réalisent plus de 30 millions de trajets chaque jour. À Paris, premier marché du vélo partagé hors Chine, Mobike souhaite s’intégrer dans l’écosystème parisien des transports et promouvoir de façon responsable le vélo-partage, pour contribuer au triplement du vélo d’ici à 2020. À cet effet, Mobike souhaite collaborer étroitement avec les responsables municipaux et tous les acteurs de la mobilité en Île-de -France sur une série de propositions visant à promouvoir le cyclisme à Paris, notamment par le développement d’une plate-forme de données ouvertes pour la planification des transports et en travaillant sur les initiatives de sécurité routière pour les cyclistes, ainsi que sur la question du stationnement.

À propos d’Ofo :
Fondée en 2014 et lancée à Paris en décembre 2017, ofo est la première plateforme mondiale de vélos partagés sans station. ofo a pour mission de rendre le vélo accessible à tous, aux quatre coins du monde. La startup connecte déjà plus de 14 millions de vélos et génère plus de 32 millions de trajets par jour. Elle a déjà permis à plus de 250 millions d’utilisateurs dans le monde de réaliser 7 milliards de trajets ! Tous ces trajets ont permis de réduire plus de 3,78 millions de tonnes d’émissions carbones au total et d’économiser plus de 1,07 millions de litres d’essence. 

Retrouvez nous sur Twitter