I. REPERES
1855 : construction de la gare avec une halle qui recouvre les quais (Architecte: Alfred Ducas)
1897 – 1952 : Tramway avec terminus sur l’Avenue Foch

II. LE PROJET
• Le projet du pôle « Gare Viotte » a été construit autour de réalisations et projets structurants : nouvelle gare TGV, arrivée du tramway, requalification urbaine…
Il a été construit en respect du Schéma Directeur de l’Agglomération Bisontine, du Plan de Déplacements Urbains et du Plan Local d’Urbanisme de juillet 2007 qui marque notamment la volonté d’intégrer le Pôle Viotte à la politique d’élargissement du centre ville.

Le projet répond à deux enjeux majeurs :

1/ un enjeu de mobilité à l'échelle du territoire bisontin, de son agglomération et de la Région Franche-Comté avec :
- la création d'un pôle d'échange multimodal (P.E.M.) intégrant le tramway
- la transformation de la gare qui devient traversante par le prolongement de l’actuel souterrain au nord de la gare (rue de Vesoul et rue Nicols Bruand) et accessible à tous modes de déplacements
- l’amélioration de la mobilité pour tous

2/ un enjeu urbain et métropolitain par la requalification d'un quartier et l’ancrage de la gare dans le centre ville

En détail, celui-ci prévoit :
- une nouvelle entrée de gare depuis la rue de Vesoul et la rue Nicolas Bruand
- un nouveau parking de 110 places côté rue de Vesoul
- la création du pôle d’échange multimodal au sud (sortie centre ville)
- la création d’un quatrième quai
- la mise en accessibilité aux personnes à mobilité réduite de la gare
- le réaménagement du parking existant et d’une nouvelle offre de mobilité
- la création de la station tramway « Gare Viotte »
- l’aménagement de deux salles d’échanges avec ascenseur dans la galerie traversante
- le déplacement du monument aux morts dans le parc des glacis
- d’importants aménagements paysagers
- des cheminements modes doux lisibles et confortables