Chantiers d’insertion

Des chantiers d’insertion de tous ordres (entretien d’espaces verts, embellissement, travaux de rénovation, peinture, maçonnerie…) ont été menés et encadrés, partout en France, par des salariés d’associations partenaires locales.  

Ces chantiers permettent à des personnes en grande difficulté de reprendre confiance en elles et de les  réinsérer dans la vie professionnelle tout en suivant une formation. Depuis 2013, il existe également des dispositifs d’insertion spécifiques permettant aux jeunes en errance d’être rémunérés, en fin de journée, pour une activité professionnelle de quelques heures encadrée par des éducateurs spécialisés (deux dispositifs : Premières Heures et TAPAJ/Travail Alternatif Payé À la Journée).