La gare d’Orléans, théâtre d’aventures et d’amour sur grand écran. SNCF - AREP / Photographe D. Boy de la Tour

Une scène-clé du film Police Python 357 et des séquences de L'Étudiante et Monsieur Henri y ont été tournées.

Rubriques associées :
Culture, Patrimoine

Une scène-clé du film Police Python 357 et des séquences de L'Étudiante et Monsieur Henri y ont été tournées. À l’arrivée du chemin de fer, en 1843, Orléans n’est doté que d’un simple embarcadère. Détruit en 1902, le bâtiment est remplacé par une véritable station, elle-même fortement endommagée pendant la Seconde Guerre mondiale. En 1965, la ville inaugure la troisième gare de son histoire, celle qui accueillera, dix ans plus tard, l’équipe de tournage de Police Python 357. Réalisé par Alain Corneau, originaire d’Orléans, ce policier lauréat du César du meilleur montage met en scène un inspecteur solitaire interprété par Yves Montand et une jeune artiste italienne incarnée par Stéfania Sandrelli. Deux personnages torturés et charismatiques dont la rencontre et l’amour naissant n’auront d’autre théâtre que la gare d’Orléans.

Quelques années plus tard, en 2015, la gare d’Orléans s’affiche à nouveau au cinéma dans le film d’Ivan Calbérac, L'Étudiante et Monsieur Henri. Dès les premières minutes du film, Constance, l'étudiante, pénètre dans le hall des voyageurs du bâtiment, édifié en 2007. Interprété par Claude Brasseur, Monsieur Henri le traverse à son tour plus loin dans l’histoire, en se rendant au conservatoire. Furtive, la quatrième et dernière gare en date d’Orléans tient néanmoins son heure de gloire.

Votre gare : Orléans

Laurence GLEVER, directrice de gare

Johann BERNAUX , chef de gare

Avenue de Paris 45000 Orléans

horaires

Lundi - Mardi - Mercredi - Jeudi - Vendredi - Samedi de 04:00 à 01:00

Dimanche de 06:30 à 01:00

horaires jours fériés

Lundi - Mardi - Mercredi - Jeudi - Vendredi - Samedi - Dimanche de 06:30 à 01:00