MURS D’EXPRESSION EN GARE : 15 GARES SUR TOUT LE TERRITOIRE DONNENT LA PAROLE AUX FRANÇAIS ET LES INVITENT À PARTAGER LEURS ESPOIRS & LEURS ENVIES « DEMAIN, J’AIMERAIS »… À CHACUN DE S’EXPRIMER !

Un tableau noir, des craies, pour imaginer « la suite » après un an et demi de crise sanitaire.

SNCF Gares & Connexions lance jusqu’à l’été des murs d’expression implantés dans toutes les régions françaises afin de recueillir les attentes des voyageurs pour les mois et les années à venir. Les écrits recueillis, témoignages d’une époque si particulière, nourriront une analyse sémantique et sociologique qui sera rendue publique.

Et si demain s’exprimait dès maintenant ? Après de longs mois d’attente, chacun souhaite désormais à reprendre sa vie, se remettre en lien et en mouvement. Avant la trêve estivale, SNCF Gares & Connexions propose à chaque voyageur, visiteur, riverain, des gares d’écrire à la craie leurs aspirations pour les mois à venir, leurs souhaits, leurs sentiments, leurs espoirs… « Demain, j’aimerais… » : à chacun de compléter.

Ces murs sont installés, jusqu'à début juillet 2021, dans 15 gares, partout en France : 

  • Paris Gare du Nord : Palissade Étoile du Nord
  • Paris Gare de Lyon : Entre le Hall 1 et la Galerie des fresques
  • Paris Est : Hall Alsace et Hall Saint-Martin
  • Paris Austerlitz : Salle des pas perdus
  • Rennes : Entrée Hall Nord
  • Nantes : Mezzanine, côté Starbucks
  • Tours : Accès Tram
  • Limoges-Bénédictins : Palissade Hall Principal
  • Dijon : La rotonde de la gare
  • Lyon Part-Dieu : Entrée Côté Belcier
  • Rouen Rive Droite : Hall Historique
  • Lille Flandres : Quai transversal
  • Mulhouse : Hall Historique
  • Toulouse : Hall 2
  • Marseille Saint Charles : Espace Podium

 

    Mur expression Paris Nord 2
    © David Paquin
    • Un projet ludique, une restitution scientifique :

    Les verbatims ainsi consignés feront l’objet d’une analyse sémantique scientifique menée par Christophe Rioux et ses équipes. Bien au-delà d’une enquête, d’un sondage ou d’une étude traditionnels, ce projet choisit une forme d’emblée ludique pour atteindre le plus grand nombre.
    Les gisements de mots constitueront une matière première inédite, de par leur nature et leur richesse : issus d’un processus délibérément non-directif et complètement anonyme, ces mots spontanés reflèteront l’âme et le ressenti d’une époque si particulière.

    Pour Marlène Dolveck, Directrice Générale de SNCF Gares & Connexions : “Les gares, véritables lieux de vie à part entière qui accueillent chaque jour des millions de personnes, sont le reflet de la diversité des français. Avec l’installation de ces 15 murs d’expression, elles deviennent des passerelles contribuant à faire résonner les rêves et les aspirations des français après un an et demi de crise sanitaire. »

    Ces Murs d’expression renforcent la fonction d’agora citoyenne des gares, capables de capter le souffle nouveau d’un monde bientôt en pleine renaissance.
    « De plus en plus identifiées comme des acteurs culturels à part entière, les gares ont également renforcé leur implication dans le champ sociétal au sens large, précise Christophe Rioux, auteur et enseignant-chercheur à la Sorbonne, à Sciences Po et dans plusieurs grandes écoles. Depuis 75 ans, l’INSEE a par exemple eu l’habitude de prendre le pouls de la société française. Les gares le font à leur tour. »