La gare s’ouvre sur la ville

La Loi du 8 décembre 2009 relative à l’organisation et à la régulation des transports ferroviaires donne naissance à SNCF Gares & Connexions. La direction de cette nouvelle branche est confiée à Sophie Boissard, ancienne directrice de la stratégie ferroviaire et de la régulation. Sous son impulsion, SNCF Gares & Connexions qui travaille en partenariat avec les collectivités locales se dote d’agences couvrant l'ensemble des régions. Sophie Boissard développe par ailleurs l’offre de services et de commerces en gare ainsi que leur dimension multimodale. Elle lance un think tank sur la ville et les transports urbains : les Ateliers de la Gare.

 

Rachel Picard, ancienne directrice générale de Voyages-sncf.com, lui succède le 7 juin 2012. Elle poursuit la politique engagée en développant notamment de nouveaux services comme les pianos en gare, le point Kiala (pour le retrait de colis), le We-Bike (des vélos fixes qui permettent de recharger des appareils mobiles), l'application en ligne Garantie des Gares… Objectif : réinventer la gare comme un lieu de vie et de plaisir.

 

Le 1er octobre 2014, Patrick Ropert, jusqu’alors directeur de la communication du groupe SNCF, est nommé directeur de SNCF Gares & Connexions. En quatre ans, il développe le concept de la gare « City Booster », à la fois centre de profit et nouvelle centralité dans la ville.

 

Directeur général délégué Sécurité, Innovation et Performance industrielle de SNCF Réseau, Claude Solard est nommé le 6 avril 2019 directeur général par intérim de SNCF Gares et Connexions. Il poursuit la stratégie City Booster et assure la responsabilité de la transformation au 1er janvier 2020 de la Direction SNCF Gares & Connexions en Société Anonyme réunifiant les compétences en gestion de gares de SNCF Réseau et de SNCF Mobilités.

Les principaux textes législatifs

2009 : Loi relative à l’organisation et à la régulation des transports ferroviaires (loi ORTF)

  • Création de la Direction Gares & Connexions au sein de SNCF (devenu en 2015 SNCF Mobilités).
  • Création de l’ARAF, Autorité de Régulation (devenue ARAFER en 2015).

 

2012 : Décret « gare »

  • Garantir un égal accès aux services et prestations aux nouveaux entrants de manière transparente et non discriminatoire

 

5 août 2014 : Loi portant réforme ferroviaire

  • Maintien au sein de SNCF Mobilités
  • Quais, pleine propriété de SNCF Réseau
  • Report d’une réforme de la gestion des gares à une loi ultérieure

 

27 juin 2018 : Nouveau Pacte Ferroviaire (Loi du 27 juin 2018)

  • Réunification du foncier en gare
  • S.A. filiale de SNCF Réseau
  • Autonomie organisationnelle, décisionnelle et financière au travers d’un contrat avec l’Etat
  • Mission de développement équilibré des territoires, d’intermodalité, tout en assurant un service public de qualité, transparent et non discriminatoire pour les entreprises ferroviaires.

Gouvernance : les grandes étapes

2009-2013

  • Création institutionnelle de la branche
  • Montage juridique et managérial
  • Garanties de monopole régulé
  • Émergence institutionnelle

 

2013-2014

  • Développement marketing de la branche
  • Restructuration d’A2C (Retail& Connexions)
  • Conception de nouveaux services
  • Intégration des ESBE (Établissements de Service Bâtiments et Énergie)

 

2014-2020

  • Structuration d’une branche pleine et entière
  • Industrialisation des services et des commerces
  • Création d’une direction Grands Comptes
  • Création d’une direction déléguée à la régulation

 

2020

  • Constitution de la filiale SNCF Gares &Connexions sous forme de société anonyme au 1er janvier 2020 chargée de la gestion unifiée des gares
  • Autonomie organisationnelle, décisionnelle et financière de SNCF Gares & Connexions S.A. prévue par la nouvelle loi
  • Pilotage direct des ressources liées à l’exploitation dans les grandes gares.
  • Mise en place d’un contrat pluriannuel entre l’État et SNCF Gares &Connexions fixant une stratégie nationale de gestion des gares (soumis à l’avis de l’ARAFER)
  • Gestion des grandes gares ou ensembles de gares suivie par des comités de concertation régionaux regroupant des représentants internes et externes.