Date de l'évènement : au

Publié le 18 janvier 2021

LE 9e ART S’EMPARE DE L’ESPACE PUBLIC :

LE 48e FESTIVAL DE LA BANDE DESSINÉE

D’ANGOULÊME SE VIT EN GRAND ET EN GARES !

Avec ce projet orchestré conjointement par le Festival d’Angoulême et SNCF Gares & Connexions, les gares s’imposent toujours plus comme les nouveaux espaces incontournables de la bande dessinée, conformément à la conviction militante du groupe SNCF d’en faire des lieux de vie à part entière.

À l’origine de cette démarche, il y a d’un côté le Festival International de la Bande Dessinée, label prescripteur et internationalement reconnu qui, depuis près de 50 ans, déniche, célèbre, accompagne le meilleur de la production de bande dessinée. De l’autre, il y a les gares, ces espaces publics, ces biens communs au cœur des villes qui, depuis plusieurs années déjà, participent à la vitalité de la culture à travers des expositions éclectiques et audacieuses, populaires et exigeantes.

« CASCADE » DE fabio viscogliosi voit ainsi ses créations exposées jusqu’à mi-fevrier EN GARE DE DIJON VILLE. 

Dessinateur, écrivain, peintre et musicien, Fabio Viscogliosi est né en 1965 à Oullins, de parents italiens. Il fait des études scientifiques mais décide malgré de très bons résultats d’entrer aux Arts appliqués.

En presque vingt ans d'activité, il publie plusieurs albums de bande dessinée parmi lesquels « Au cœur du monde » (L’Association, 1991) qui met en scène son chat anthropomorphe, ou « L’Œil du Chat » (Seuil, 1995), qui reçoit Le Totem de la meilleure bande dessinée au festival de Montreuil et l’Alph-Art Coup de cœur à Angoulême. En 1999, « Le Pacha » (Seuil), fruit d’une collaboration avec Blutch, reçoit le prix fiction au festival de Bologne. Il est également l’auteur de plusieurs livres graphiques et son travail de peinture est représenté par la galerie L21 à Palma de Majorque. Dans le domaine de la littérature, il a publié plusieurs romans, tels « Mont Blanc » (Stock, 2011) ou « Harpo » (Actes Sud, 2020). Musicien, son dernier album, « Rococo », est sorti chez Objet Disque en 2019.

Adepte de la BD muette et s'intéressant aux plus démunis, le discours désenchanté de Fabio a pris le parti de l'humour.

En 2020, il publie « Cascade » chez l'Association dont certaines de ses œuvres sont exposées en gare de Dijon Ville à l’occasion du festival de la BD d’Angoulême.

CASCADE

« Notre pensée, au fond, est-elle autre chose qu’une réaction en chaîne, un mouvement incessant de perceptions qui nous traversent et nous animent, en cascade ? » Guidé par l’âne picaresque dans un dédale joyeux et mélancolique d’associations d’idées et de réflexions métaphysiques, le dessinateur musicien saute de cases en références pour collectionner dans les instants des formes à méditer.

Retrouvez toute la sélection des artistes du 48e Festival de la Bande Dessinée d’Angoulême sur : https://www.bdangouleme.com/