L'exposition HEXAGONE à retrouver à Paris-Gare de Lyon et Avignon-TGV du 25 juin au 1er septembre 2020

Pour la première fois depuis 1970, l’édition 2020 des Rencontres de la photographie d’Arles ne peut se tenir en raison du contexte sanitaire. Dix ans après avoir noué ses premiers partenariats, SNCF Gares & Connexions poursuit son engagement auprès des acteurs de la culture. Les Rencontres d’Arles seront ainsi visibles du plus grand nombre cette année, à travers une exposition exclusivement présentée dans deux grandes gares françaises.

L'exposition Hexagone sur le parvis de Paris-Gare de Lyon
© David Paquin

Un dispositif inédit pour un projet de grande ampleur questionnant la France d’aujourd’hui

Du 25 juin au 1er septembre, les gares d’Avignon-TGV et de Paris-Gare de Lyon accueillent Hexagone, une exposition inédite proposée en exclusivité par les Rencontres d’Arles et SNCF Gares & Connexions. Paris-Gare de Lyon, point de départ des trajets vers le Sud-Est de la France, et Avignon-TGV, située à 30 km d’Arles, ont été sélectionnées pour accueillir ce projet en raison de leurs liens ferroviaires avec la cité camarguaise.

L’exposition Hexagone, initialement programmée dans le cadre de l’édition 2020 du célèbre festival international de la photographie, porte un thème qui résonne fortement avec les questions sociétales d’aujourd’hui : « Qu’est-ce qu’être français ? »

Les deux artistes, Éric Bouvet et Yan Morvan, sont allés à la rencontre d’hommes et de femmes durant deux ans, au fil de 60 000 km parcourus sur l’ensemble du territoire métropolitain, de la rupture politique de la campagne présidentielle de 2017 au traumatisme de la pandémie de Covid-19. Chacun se présente, prend la parole aussi, à travers un bouquet de mots, d’engagements, de tourments, de colères, de fiertés.

Quel portrait alors se dégage de cette France d’aujourd’hui ?

Pour mettre ce questionnement en images, Éric Bouvet et Yan Morvan n’ont pas choisi au hasard le plus historique et le plus monumental des appareils photographiques : la chambre 20x25. À l’heure des selfies et des images furtives, il est question ici de posture olympienne comme dans les portraits majestueux de la Renaissance. D’une précision infinie dans la retranscription des couleurs et des détails, les négatifs seront encore lisibles dans 100 ans.

Photo de Jérémy, maraicher bio à Saint-Pair-sur-Mer
© Yan Morvan

Marlène Dolveck, Directrice Générale de SNCF Gares & Connexions :

"Plus que jamais, le rôle de la gare apparaît comme essentiel dans la diffusion de la culture au plus large public. Nous avons souhaité accompagner, comme chaque année, les Rencontres d’Arles pour permettre au festival d’exister, malgré la situation, en dehors de ses murs. Nous avons sélectionné ensemble ce beau projet qui résonne tout particulièrement dans cette période inédite pour notre pays.
Je suis fière de rendre hommage et de mettre en lumière ces visages qui se sont battus en première ligne face au virus qui a durement touché notre pays. Nous y avons contribué avec les TGV sanitaires en mettant nos savoir-faire au service de l’intérêt général."

En savoir plus :